A l’aveuglette

Cette galerie contient 1 photo.

Image parBela Geletneky de Pixabay  A l’aveuglette * La vie n’existe pas En probabilité ! Qu’en rêve, et pour rêver L’éternité se doit… * Il n’y a plus de temps Plus de place pour ça. D’une moitié déjà L’obscurité s’étend… * Et la … Lire la suite

 Mocanita de Viseu

Cette galerie contient 1 photo.

Prenez le petit train « Mocanita » de Viseu dans les Maramures, et retrouvez dans un confort sommaire mais convivial, dans les vapeurs et les rumeurs d’antan…une rassurante et fraîche authenticité. (site: https://roomanies.com/mon-experience-avec-mocanita-de-viseu/)   Floralité * C’est le train de la vie … Lire la suite

Rescapé

Rescapé * J’vais pas dérapé, j’vais rapé, Pas passer par d’ssus le parapet… T’es la vie mais… c’est moi qui paie ! J’veux d’l’amour, zappé, j’veux d’la paix ! * J’vais m’retaper, j’suis pas frappé ! J’vais pas goaler contre M’Bappé ! Juste l’courage … Lire la suite

Nature suprême

7720_24_03_07_12_51_14

Nature suprême

*

Devant tant de merveilles révélées, ébahi

Par dessus la mistoufle et la morosité…

En quittant ses pantoufles, splendeurs endormies

Au Printemps se réveille mon amourosité…

*

Que rien ici n’explique, ni lois ni théorèmes…

Les sciences ont des physiques d’apparence vilaine…

Mais ce pouvoir primant de loin tous les barèmes

Découvre pan par pan la nymphe sous la couenne

*

A mes yeux rayonnante, si pleine d’énergie !

Donnant puissante envie, ici mots à mes lettres !

Dont les sensibles sentent en leur sein qu’elle agit…

Pour le don de la vie, quitte à perdre de naître !

*

Des vagues me parcourent en silence le cœur…

De fortes résurgences aux ondes délicieuses

Prennent la consistance ressemblant au bonheur,

Mais n’apporte en leur cours encore une amoureuse…

*

Peu importe hasard ou le divin baroufle !

Tient au vent son lointain discours pour mes esgourdes,

Que le furieux bazar des lâches emmitoufle,

Le cri d’autres humains à leurs oreilles sourdes !

*

Oh ! ce charme indiscret à me couper le souffle !…

Je le célébrerai ! demain…jusqu’au jour où…

Je l’aurai trop aimé ! Et bouche dans mes moufles,

Fini de respirer…soupirer après vous…

*

Pat le 19/04/15