Métamorphose

Cette galerie contient 1 photo.

Photo: Pinterest.fr Métamorphose   Chaque chose, toute chair Aux lumières écloses Expose sur la terre Sa fière apothéose !   Puis s’altère, se nécrose… En moroses, austères Nuits, amères psychoses, Loess de cimetière…   Poussières délétères Que l’univers dépose !… … Lire la suite

Tu gardes

A Marie-Claude…une fidèle amie qui vit dans un froid…pays.

Tu gardes

Tu gardes femme ! ton secret…
Que tes années passées sur terre
Couvrent d’humus et de forêt
Où l’homme sans aimer se perd…

Sous ton air femme ! le mystère,
La beauté d’infinis espaces
Que d’interminables hivers
Ont emprisonné dans la glace…

Tu te gardes, tu te protèges
Derrière des barrières, des frontières
Sous des épaisseurs de neige,
Des manteaux qui privent la chair…

Tu gardes femme ta maison
Sans aucun bruit, sans cris d’enfants
Toute aussi vide de passion
Que si la Mort vivait dedans !

Et tu gardes ainsi le silence
Sur les choses pures, essentielles,
Par d’habiles, prudentes sciences,
Pour éviter toute étincelle !

Tu mets en garde, tu connais…
Cette montagne qui sépare
Ce que l’on veut de ce qu’on est !
Le risque quand deux se rejoignent…

Alors… en armes je viendrai !
Regarde ! Que feras-tu donc
Quand en ton âme je planterai
La lame de mes yeux, profond ?…*

Pat le rimenaute le 31/12/13