Aux marches du palais

arche de noé

Aux marches du Palais

Do la la la… La France enfin se met en marche !…

Devons nous à ces mots donner crédit et baux ?

Faire grimper le taux… ou les enfants dans l’arche ?

Tout en sachant d’avance qu’en reviendra bientôt…

*

Qu’aurait dit du fourbi le bon vieux général ?

En voyant de là-haut son pays prendre l’eau ?

« Ce n’est pas moi qu’il faut ! Mais c’est…un amiral !

Je change mon fusil… pour la gaule plutôt! »

*

Quand La dette s’envole, et de ses grandes ailes,

Joue la fille de l’air, une paille ! derrière…

Le sillon lourd, austère de Madame Merkel,

Tout notre argent frivole, à la tonne légère !

*

Et le chômage explose ! même ridiculise

Ceux qui ratent la marche… haute de l’Élysée…

Ceux qui dans leur démarche radicale s’enlisent…

Nous promettent des choses… de nous désintégrer !…

*

Dans le marché mondial de valeurs qui s’étalent…

Sous les crues dévalant en courants les sentiers

Des sommets éminents noyés au littoral

Et l’homme et l’animal, pareils sans compter…

*

Ainsi, tant qu’à nager cinq longues années,

A ses côtés fidèles six mille kilomètres,

Pourvu que la tant belle choisisse un médaillé

Plutôt… qu’un cordonnier, le meilleur des maîtres !

*

Dès lors, que vaut-il mieux ? s’abstenir et se taire ?

Parler pour ne rien dire ? Accomplir son devoir. ?:

Le vote glorieux, navire sombrant en mer,

Au naufragé servir d’abord…un verre à boire ?

*

A tous manifestants restés au pied des marches :

Jeunes, handicapés, retraités, nous !… tripaille !

N’irons-nous pas voter demain pour l’oligarche ?

Quand manifestement….C’est le seul qui travaille !

Pat le 29/04/2017

Nouvelles

L'ouest-l'est

Illustration par Mari: site La valise de calibre

Nouvelles

Je vous ai, mes amis, ces temps derniers quelque peu délaissés

pour bien me concentrer sur un autre projet…

Je m’encroûtais, seul, je végétais…

à sottement vous délivrer mes potions magiques d’amour,

les paysages de mes humeurs changeantes au fil des saisons

dans l’attente impatiente de votre bienveillance…

J’ai donc décidé d’œuvrer à bonne cause,

celle nouvelle à mes yeux passionnante

du lien avec l’étranger, l’autre, l’inconnu…

Par un travail commun, avec des objectifs,

Pour retrouver l’envie, l’appétit et chemin faisant

Les joie de l’écriture et celles du partage

Désormais, si vous le désirez,

Vous pourrez me retrouver sur un autre site créé

En partenariat avec Mari (la valise de calibre)

dont le but est de nous promouvoir tous deux,

en conciliant nos talents

Pour un résultat dont je vous laisse juges

Si vous nous rejoignez ce que j’espère…

En tant que visiteurs ou partenaires

de toutes les nations

https://roomanies.wordpress.com

Pat le 09/04/17