Obstiné

Obstiné   C’est vrai, je suis un obstiné ! Cela depuis que je suis né, Ferme établi, enraciné,  A la comédie destiné !   Je n’étais déjà pas l’aîné ! Un tant soi peu discriminé, Trois frangins à me coltiner, … Lire la suite

De nature

De nature   Je suis fatigué de nature… Épuisé, vidé de naissance ! Les rares jours où je carbure, J’ai bu pur un bol d’essence !   On me reconnaît à l’allure… En armure lourde, j’avance, Au pas de la … Lire la suite

Les échanges

Des échanges qui s’amplifient,
Par des lettres, par le wi-fi,
Malgré ce qui le mortifie,
Dans la peine et le rififi,
*
Pour le meilleur auquel se fie
Qui lance à la vie ses défis…
Tant l’amour l’identifie,
L’être change, se bonifie…

Roomanies

Je vous écris dans Roomanies

Parce que l’art, dont la poésie

Appartient à l’âme roumaine

Voisine latine et chrétienne…

De la France, je vous écris…

IMGP1625

Les échanges

*

Je vous parlerai là de ces contrats pérennes,

Des échanges qui sont dans la nature humaine !

Dès l’école déjà, nous échangeons nos billes,

Et jouons au docteur, les gars avec les filles…

*

Plus tard, en mûrissant, contre un peu plus d’argent…

De quoi bien vivre et prendre avec elles le temps

De frémir, entreprendre ce qui se boit, se mange…

Et dont toutes les langues apprécient le mélange…

*

Mais son affaire conclue… ou non, il faut, sans honte,

Un jour au créateur de cela rendre comptes !

Lui dire : « j’étais nu…et je reviens, bon père…

Du fruit de mon labeur, voilà ce que j’espère… »

*

Honnêtement ainsi, tout homme négocie,

Et jusqu’au bout marchande, la tope ou se délie,

Sa présence sur…

View original post 151 mots de plus

Destination

Destination * Soumettez-moi à la question ! Celle qui blesse, celle qui tue… A laquelle l’homme s’évertue… Dans mes faiblesses, je vous réponds… * Torturez-moi ! Vous saurez tout ! Même…de ce qui ne vous dit rien ! Je vous révélerais combien Sont au … Lire la suite

Visitation

Visitation * C’est un joli pays qui ressemble à la France Que j’ai connue, jadis, simple et dans l’espérance, Et qui par une nuit, tombé sans connaissance… Aujourd’hui se languit de cette inexistence ! * Il s’est tu trop longtemps pour … Lire la suite