Le sang des controverses

Sur ce petit texte qui suit je n’ajouterai rien qui puisse blesser si ce n’est une remarque sur la volonté de nos gouvernants de vouloir réinstaurer la discipline pour nos enfants, leur faire chanter la Marseillaise…Quand rien ne marche, on est toujours tenté de retourner aux vieilles recettes qui ont fait l’école d’hier…Mais franchement ont-ils lu eux-mêmes les paroles ?

*

Le sang des controverses

*

C’est en cherchant la voie, l’imperceptible ligne

Du guide, du bon père dont j’ai lâché la main,

Que j’ai perdu repères boussole sur mon chemin,

Et depuis je louvoie comme un ivrogne indigne…

*

Plus aveugle et plus sourd, je me suis fourvoyé,

A mesure que j’apprends tout autant j’en oublie !

Sans pratiquer l’amour, pourtant sans interdits,

Le voilà si pesant dans mon cœur à porter !

*

J’ai le crâne rempli…de peu de connaissances,

La théorie qui fuit, l’hypothèse timide…

Pardonnez ce percé tonneau des Danaïdes !

Qu’à force de penser si vainement je panse…

*

L’éternité pour moi n’a pas de lendemain !

Mais pour ce désespoir mal ancré dans ma tête,

Couper, me faire boire le sang de nos prophètes

D’aussi noires fatwas que l’encre de dessins ?

*

Qu’un musulman me vaille n’est pas la controverse !

Aucun loyal chrétien ne peut le discuter !

Ou bien…versez la baille, de l’eau sur ce chagrin,

Que je puisse au besoin…dessus pisser à verse !

*

Si je ne trouve pas d’intérêt, rien de louche,

Que dire des fadaises, proférer des blasphèmes,

Sans tourner sept fois ma langue dans ma bouche

Au lieu, mauvais ascèse, d’avouer que je vous aime…

*

Oh ! Ne soyez pas dupes ! De ceux qui mentent, trichent !

Des nations qui se lèvent, de toutes confessions,

Brillent à la récupe des marchands d’impressions

Qui nous vendent du rêve, nous bercent, nous aguichent !…

*

Et vous feraient chanter encore la Marseillaise !

Aux armes citoyens…Abreuvez nos sillons…

De quel sang coulé parlent donc ces couillons ?

Ils en ont les moyens mais quelle catéchèse !

*

Car vous avez le droit c’est certain d’adorer

Le vrai Dieu qu’un athée de ses yeux ne peut voir !

Mais sans la liberté que vous lui refusez,

Sans choix, ni vous ni moi…personne ne peut croire !

*

N’écoutez pas, Amis ! tous ces prêcheurs de haine

Qui sont les vrais païens ! Pour l’argent le pouvoir

Contre le genre humain vous poussent à leur devoir !

Pour leur seul profit à des tueries nous mènent !

*

Pat le 20/01/15

Publicités

أحبك


أحبك

 

Aujourd’hui je te dis : « je t’aime ! »

Te manifeste mon amour…

Inaccessible quand bien même !

Car je n’attends rien en retour…

n*

Je t’ai rêvé entre mes bras…

Je t’ai voulu, acratopège !

Dans la réalité, la loi

De mon amour t’en protège

*

Pour la liberté ! que je sois :

Musulman, chrétien, juif, athée…

Beau, laid, quelconque… c’est mon droit !

De t’aimer et de le chanter !

*

Puisque je n’en abuse pas,

Ni ne te harcèle jamais…

Te voir suffit à ma joie

Belle de vie comme tu es !

*

Pat le 10/01/15

Nous sommes Charlie…

995074_1527930050815831_152864217521545246_n

Comment peuvent-ils se dire croyants (de toutes religions) ces gens qui assassinent et prennent des vies que Dieu lui-même a crée ? Quelle contradiction! Et quelle prétention de penser qu’ils sont les porte-paroles d’une puissance divine qui aurait besoin d’eux!

Quand bien même leurs actes auraient d’autres motivations…Qu’ils ne soient que les rejets frustrés et désespérés d’une société occidentale qu’ils refusent…Ils sont lâches, inacceptables et indignes du genre humain.