Thierry, mon frère.

Il est parti…Le rimenaute ne rimera pas ce soir…

Thierry, mon frère,

*

Je ne reverrai plus, jamais, dans tes yeux bleus

L’étincelle d’humour à la touche gouailleuse,

Ni n’entendrai ta voix pleine de convictions…

Comme tous, à présent, mon frangin, je te pleure…

*

Mon frère, mon compagnon de jeunesse et de jeu,

C’est dur…même impensable, que tu ne sois plus là !

Quelque part où je sois certain de te savoir…

Demain… sans plus de mots pour aller jusqu’à toi…

*

Je n’ai pas vu assez, pardon, blanchir ton poil !

Mais les frères, c’est ainsi, suivent chacun leur route,

Emportant dans leurs cœurs cette part familiale

D’amour qui ne tient pas à la couleur du bouc,

*

Pour aller poser leur sac au gré des circonstances,

De la faveur des jours, de leurs choix, des aubaines,

À leur tour fonder un foyer, le remplir

De leurs rêves au mieux de leurs capacités.

*

Je garderai toujours le souvenir en moi

De nos chamailleries d’enfance, de nos bagarres

Innocentes au regard de ce bonheur perdu.

Tu n’y seras jamais fautif dans l’histoire…

*

De même nom, de même chair, de même sang,

Je comprends d’autant plus que nous sommes mortels,

Fragilisés de peines, mais armés de ressources,

De par le témoignage que ton départ m’enseigne ;

*

Toute ta curiosité et ton engagement

Pour tenir tes promesses, ton courage à la vie,

Ont fait de toi cet homme que j’ai trop peu connu…

Je parlerai de toi, fièrement, sans oubli.

*

Tu nous quittes trop jeune mais devoir accompli,

Car ta grande famille, je sais, perpétuera

Ta mémoire plus loin que nous imaginions

Lorsque nous étions…quatre, ensemble.

*

À bientôt… mon frérot.

Pat en deuil… le 23 avril 2022

Publicité

10 réflexions sur “Thierry, mon frère.

  1. Comme tu dis il y a des peines qui ne se partagent pas.Je connais çà depuis la perte de ma fille chérie.Je compatis à ton malheur cher ami.Ce fardeau je le porterai jusqu’à mon dernier jour crois moi.Chez moi en ce moment car ici je suis auprés d’elle.Chaque jour je vais au cimetière lui parler.Cette immense peine ne passera jamais .Je pense fort à toi.Mon amitié

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.