Entrefilet

Entrefilet

*

Si le printemps charnu lorsque je me dévêts…

Tu te recouvres, prude, de ton épais duvet,

Mais qu’au temps revenu de l’automne mauvais,

Quand toi tu te dénudes, à mon tour je m’en vais…

*

Ne pourrions nous jamais de l’amour nous lasser ?

Sans nous étreindre un jour, à se courir après

L’un l’autre sans arrêt… pour toujours n’enlacer

Que des rêves au cours dormants de nos chevets ?

*

Pat le 20 octobre 2020

16 réflexions sur “Entrefilet

  1. Ou encore le soleil a rendez vous avec la lune… Que de beaux alexandrins tu nous dis là des éternels rendez vous manqués entre les feux estivaux et la prude retenue automnale. faut il toujours se mélanger ? Au risque de ne trouver à l’issue de rêves brûlants que de l eau tiède ? Bises Pat et bonheur et lâchers prises pour toi

    Aimé par 1 personne

    • Je n’avais pas pensé à…l’eau tiède ! Il est vrai que je n’aime pas les douches froides mais je rêve quand même en couleurs et j’espère que le rose ne te fait pas peur. Bises prises et rendues sans méprise.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.