If

rain-930263_1280

Le masque, d’accord…

Comme je n’y connais rien, dans le doute, protéger !

Mais après la syphilis, la blénno… gare !

sont venus les herpès, l’hépatite B…gaffe !

puis le sida, d’un seul coup, c’est bizarre !

Et voilà maintenant ce nouveau « tue-l’amour »

comme un frein naturel…ou pas…

Aux mœurs, à la désinvolture,

À la surpopulation, à la surexploitation

ou que sais-je…Attention !

Quelque chose ou quelqu’un démasque ses desseins !

…Même si mon boulot c’est de chanter l’amour.

If

*

Curieux mélange

De douceur et de fermeté

Telle une Main de fer dans un gant de velours…

Et se peut-il que tu l’éduques ?

Afin qu’il tende un pont

Entre corps et esprit, entre instinct et raison,

Plus fragile à mesure qu’il se rigidifie…

…Pour quelques millilitres de son produit fécond,

Pleuvent gorgées de sucs

De ces baies conquérantes au verger de la mort…

Pour toi !

Toi la terre vivante si belle plus arable !

Des enfants bien dressés

Assis en rond, carré… bien autour de la table,

Il consent à l’effort que tu dis possessif,

Narcissique, arrogant de son soulagement

Mais pour la récompense aussi, honorifique

Que se doivent chacun des amants normalement…

Voudrais-tu le voir disparaître ?

Ce paradoxe étrange, cet if prolifique

À la fois menaçant saillant… ou caressant

Qui n’a d’autre ambition dans l’épanouissement,

Que jaillir et révéler le plus profond de l’Être.

*

Pat le 30 juillet 2020

9 réflexions sur “If

  1. Un poème qui laisse pensif et nous contraint à nous poser de nombreuses questions face à ce virus, les interdictions, les autorisations et contre autorisations qui se mélangent. Où veulent-ils en venir ?
    Après le chiffre porte-malheur 13, est arrivé le chiffre maléfique 666 mais comment doit-on interpréter celui de cette année : 2020 ?

    Aimé par 1 personne

    • J’ai été élevé dans la foi qu’il fallait faire confiance à des gens plus intelligents qui dirigeaient le monde, comme beaucoup d’entre nous je pense. Mais aujourd’hui, force est de constater que la confiance est rompue, qu’il nous faut donc faire preuve de perspicacité pour savoir à qui profite le mal. Bon été à toi mon ami et merci de ta fidélité.

      Aimé par 1 personne

  2. Trop d’enjeux en jeu ! Personne ne sait réellement les causes et finalités. Mais chacun, et c’est humain, pense à ne pas trop y laisser des plumes.
    Il y a belle lurette que la confiance s’est déconfite dans le chassé-croisé des messages reçus en vrac, sans queue ni tête souvent, autour d’un savoir obsolète et une réalité qui s’effrite. La situation ne prête pas à rire mais il ne faut cependant pas perdre le sourire.
    Je ne sais pas pourquoi mais je pense soudain à une comptine enfantine qui dit « Pète et Répète sont dans un bateau. Pète tombe à l’eau. Qui est-ce qui reste ? »… et ainsi de suite… sans fin
    Bon, à part ça, je t’embrasse cher Pat, avec affection et amitié !
    Prends soin de toi 🙂

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.