J’ai su

woman-645705_1920

Image par Mystic Art Design de Pixabay

J’ai su

*

La première fois que que je l’ai vue,

Elle portait ce sacré fichu

Sur la tête et jusqu’aux épaules

Dont je ne savais pas le rôle…

Un jour, pour moi, elle l’a défait

En dévoilant en avalange

Les ailes de sa chevelure d’ange…

J’ai vu…

Dégringoler tout l’or du monde,

Et les vanités qui le fondent,

La concupiscence qui vient…

Lorsqu’enfin j’ai passé la main

Sur le galbe doux de son sein,

Dans l’absolu que j’ai connu

J’ai su…

Toute la charité

Seule à laquelle l’humble tient…

*

Pat le 10 Mai 2020

17 réflexions sur “J’ai su

  1. Coucou Pat !
    Cela fait loooongtemps que je ne me suis pas connectée. Je suis si heureuse de te lire et j’ai beaucoup de choses à rattraper.
    Très beau ce poème ! Mais je ne suis pas étonnée, ta plume est toujours aussi pleine de poésie et de légèreté.
    « une avalange » de cheveux ! J’adore !
    Biz et amitié de Dom

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Dom. Je savais que tu reviendrais un jour. Et c’est bien de savoir prendre son temps au gré des circonstances. C’est toujours un plaisir de recevoir la positivité de tes ondes. J’espère que tu vas bien surtout. Biz.

      Aimé par 1 personne

      • Je ne pensais pas que ma pause serait si longue. En plus, je n’ai donné aucune explication. Je me disais demain… mais tous les « demains » étaient pleins.
        Oui, je suis heureuse de me promener dans les blogs que j’aime et qui m’ont manqués. Pour le reste… encore des réglages et de l’énergie à récupérer.
        A bientôt !

        Aimé par 1 personne

          • Eh oui ! J’ai même commencé très fort avec test le 13 mars car j’avais des symptômes. Mais pas le Covid-19. Ouf !
            Cela dit, le confinement en lui-même a été bien vécu par mes proches, mon entourage et moi. Télétravail pour mon mari, cours at home pour mon fils aux études. Le plaisir d’être ensemble, le calme. J’ai trouvé ce silence apaisant. Il reflète notre intériorité perdue dans le flot des sollicitations quotidiennes habituelles. Un nouveau dialogue avec notre moi profond. Les écoles fermées, j’étais de fait aussi à la maison. J’ai travaillé pour la bibliothèque pour un projet de lectures au bout du fil. Lire des nouvelles ou des romans en plusieurs rdv téléphoniques, histoire d’apporter une voix amie chez des personnes isolées et souvent âgées. Un contact avec l’extérieur. J’aime bien lire à voix haute.
            Mais là, le confinement est terminé 🙂 La vie et le brouhaha reprennent droit de cité, avec en plus les consignes de sécurité, sans garantie que le danger va s’éloigner. La vie « d’après » ne sera pas la vie « ‘avant ».
            Prends soin de toi, Pat ! Biz et à bientôt !

            Aimé par 1 personne

          • Comme chez nous donc…Pour ma part j’ai bossé tout le temps: j’ai porté les repas pour les personnes âgées et maintenant des masques qu’offre la mairie. J’ai senti aussi l’apaisement du monde surtout au réveil le matin et l’air parfumé du printemps dans les rues habituellement polluées…le pépiement des oiseaux…court intermède avant le retour ? non l’arrivée d’une vague de mochetés c’est sûr dont toi et moi nous parlerons…en pointillés, en évocations équivoques et alambiquées parce que nous préférons rester optimistes malgré tout. Bisouxxxxxx.

            J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.