Désastre

sun-42410_1280

Désastre
*
Ce matin comme de coutume,
Le soleil sur sa nature … dort !
Et n’a pas reteint dans les brumes
L’aube de sa chevelure d’or.
*
J’apprécie tant ses tresses blondes !
Moi qui me blesse sans les miennes
Aux quatre tempêtants du monde,
Comme à la caresse des peignes …
*
Mais sous un voile nuageux,
Tout le jour falot, blafard,
Ne me régale au mieux les yeux
Que d’un halo pâle de phare.
*
J’attends l’obole, lui ne sort,
De la crèche de sa coiffeuse
Qu’à ras du bol, sur les bords,
Sans une mèche généreuse !
*
Espérons que ce beau gaillard
La tête dans l’ombre des ormes,
Encore des millions … des milliards
D’années de quête au flambeau dorme !
*
J’aime tant ses nattes au clair,
Ses pattes de saluts fraternes ! …
Quand des vents se ruent, batte en l’air,
Fluent en éclatant les lanternes !
*
Pat le rimenaute

10 réflexions sur “Désastre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.