Le prêtre

composing-2550334_1280

Image Pixabay

Le prêtre
*
Aux toitures le lichen envahissait les tuiles,
Chaque année plus épais sur son vaste support ;
Par dessus tout, la gêne … du vieux clocher sonore,
Et Dieu n’y résidait plus qu’aucun mycophile…
*
Car aussitôt qu’au sol il jetait attristé
Un œil sur l’autel à travers les vitraux,
Seuls les célicoles descendus des émaux …
Éclairaient en fidèles … encore la chaire hantée !
*
Et si le carillon résonnait sans reproche,
Au fond de la vallée, sans cette intercession …
Aux coquins, aux cré nom … d’hiver à l’ascension,
On aurait oublié à quoi servaient les cloches !
*
Mais lui n’avait besoin de rien de plus, bon prêtre !
Que de revoir le chœur des paroissiens sourire,
Saint-Prieur à deux mains qui vient se repentir
D’une hérésie de cœur peinant à disparaître …
*
Alors tous les dimanches, il ouvrait à dix heures,
La messe par un chant, d’une voix sûre et claire,
Puis sermonnait au vent, dans les grands courants d’air,
Sans cesse les mêmes branches tordues pour … quelques fleurs.
*
Enfin son sacerdoce dignement accompli,
Il restait à rêver, debout sur le parvis,
Avant d’aller prier, seul dans la sacristie,
A genoux sans rehausse, Dieu, la Vierge Marie.
*
Pat le rimenaute

3 réflexions sur “Le prêtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.