En fin de côte

80154282ec09b2b5a0c818e7111838a7

image Pixabay

 

En fin de côte

Si comme on le dit, tout capote, 

Et si je laisse, usée, vieillotte,

Ma terre se craqueler en mottes

Ou me réfugie dans ma grotte…

En garnement qu’on châtie, botte,

Pour avoir inconscient dit…crotte !

Choisi parmi les idées sottes

Le lit d’un loir chez les marmottes…

De plus, si je m’abstiens au vote,

Qu’une minorité de Goths

Soûls, repus de tout bien rit, rote,

Les pieds sur la table de l’hôte…

Quand il faudra payer la note,

Tous diront que c’est ma faute !

Que j’ai les jetons, les chocottes !

Et les années passent, j’ergote…

 *

A bas mots, mes voisins chuchotent,

J’aurais des manies, des marottes,

Au Loto touché la cagnotte,

Croisé des amis tête haute !…

 *

Ils soupçonnent que je fricote

Lorsque dans mon bain je sifflote,

Que pendant des heures je barbote…

En consommant l’automne en… flotte !

*

 Car il faudrait que je vivote !

Qu’au lieu de dîner je grignote !…

Si mon Dieu! le monde entier saute,

Qui me passera les menottes ?

*

Si j’abandonne sans jugeote

L’avenir aux manières idiotes,

Tête de bois ou de linotte,

Derrière nous les enfants…sans dot…

*

Pat le rimenaute

Publicités

8 réflexions sur “En fin de côte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s