Le coquelicot

coquelicots

Le coquelicot

*

Dès que l’aube s’embrase

Et gagne de nouveau

Sur la campagne rase

La robe du coquelicot…

*

Rouge sang cardinal

Se fend au bord des champs,

De quatre grands pétales

Papillonnant au vent…

*

Quand l’horizon s’éclaire

Et qu’enfin la nuit rend

Les ténèbres à l’air

Limpide et transparent…

*

Le coquelicot dru

Monte au soleil l’étoffe,

Dont il a revêtu

Sa jambe, et la réchauffe…

*

Au loin, la vie s’éveille…

Sur la terre reconquise

Des flux d’ailes vermeilles

Circulent dans la brise…

*

Jusqu’à perte de vue…

Exhalant la couleur,

Des vastes étendues

Couvertes d’une fleur !

*

Pat le rimenaute

Publicités

5 réflexions sur “Le coquelicot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s