Blasphèmes

Le-cure-de-Panzani-est-mort

Blasphèmes

Dans un petit hameau, et par dessus la rue,

Deux rustres, deux vilains… s’envoyaient l’anathème…

Parfois serrant le poing, puis du geste qui sème:

« Au Diable vieil escroc ! », « Maudit sois-tu ventru !»…

 *

Juste passe un bon vieux…prélat à bicyclette…

Pour un salut seyant, se découvrait déjà…   

Mais comme ces mécréants étaient très maladroits, 

C’est lui le malheureux qui prit tout sur la tête !

*

Un peu plus loin, deux femmes s’entreprenaient de même…

Alors que, non sans mal, Monseigneur estourbi,

Retrouvait ses pédales…avec un peu d’esprit…

Ces diligentes dames, l’entartrèrent à la crème !

*

Quand au bout du chemin, les rejetons du cru,

Sans respect pour sa classe, ni pour l’individu,

Lui donnèrent, les païens ! comme au guidon tordu,

Le dernier coup de grâce à ce qu’il avait cru…

*

Ce n’est que par miracle, et le nez plein de terre,

Qu’il pût sauver sa peau, à pieds, courbant l’échine,

En portant sur son dos le poids de sa machine…

Dans un triste spectacle…rentrer au presbytère !

*

Depuis, son Excellence, lasse de ces blasphèmes,

Ne sort de son repos que pour de rares offices,

Et garde le silence sur les méfaits des fils…

Dont il avait plus tôt ainsi reçu baptême.

*

Pat le rimenaute

Publicités

6 réflexions sur “Blasphèmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s