Regrets

Rz_50

Regrets

 

Si les regrets venaient comme des taches d’huile,

Du fond des océans aux courants qui les poussent,

Glisser leurs bras épais tout autour de mon île,

Gâcher avec le temps mes soirées d’Août douces…

 

Pour n’avoir plus avant aux autres consacré,

Jamais en un baiser au doux moire d’une rose

Caressé simplement le sol où je suis né…

Sans ce devoir, voyez ! l’alcool partout s’impose !

 

Mais un homme avec l’âge, souvent devient honnête  !

Son cœur en vieillissant se ramollit, s’inquiète,

Reconnaît l’avantage d’aimer sa vie complète,

Car pour si peu de temps avant qu’il ne s’émiette !

 

Alors si le mien chuinte sous le flux des années,

Et pleure les relents de mes erreurs passées,

J’endure la contrainte, ouvre plus volontiers  

Mon âme à ces tourments pour être pardonné !

*

Pat le rimenaute

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s