Roi

doc-adoubement

Roi

 

Oui, mon père je l’admets !

Même proclamé roi,

Je ne serais jamais

Que la moitié de toi…

 

Depuis mes premiers pas

Je me suis vu tomber

Sur le cul bien des fois

Gamelles et fessées…

 

Au début maladroit

A vouloir comparer

Aux tiens mes résultats,

Je me suis ramassé…

                          

Malgré deux longues jambes…

Mais devant toi mon père,

Même debout je semble

Agenouillé par terre !

 

Toi, quand tu ne sais pas,

Sur le tas tu statues !

Moi je reste pantois

Figé dans ma statue…

 

Je pensais, trop petit…

A l’incommensurable !

Aujourd’hui j’ai grandi…

Dans les dessous de table !

 

Pour dresser mon profil

Ou peindre mon portrait,

Un fin pinceau d’un cil

Et d’un trait suffirait !

 

Et s’il faut à mon règne

Un prénom sans défaut,

Que les siècles n’enseignent

Jamais mon numéro !

         

Au creux de ma couronne,

En majesté royale,

Seul dans mon état trône

Déjà le dernier poil !

 

J’en ai conscience, mon père !

Je n’ai pas hérité

Ta quintessence entière

De  souveraineté !

*

Pat le rimenaute

Publicités

Une réflexion sur “Roi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s