De nature

De nature

 

Je suis fatigué de nature…

Épuisé, vidé de naissance !

Les rares jours où je carbure,

J’ai bu pur un bol d’essence !

 

On me reconnaît à l’allure…

En armure lourde, j’avance,

Au pas de la villégiature…

La tête posée sur ma panse…

 

C’est au lit le plus que j’assure…

En permanence cette urgence

Quand autour s’écroulent les murs

De reconstruire ma somnolence !

 

On me dit que j’ai de la chance,

Ou que je fais pâle figure !…

Je réponds…avec tempérance…

Aux mauvais augures: « Qui dort dure »!

 

Et le reste du temps je pense…

Je fais la sieste, je pars en cure…

En attendant pour les vacances,

De profiter d’un repos sûr !

 

Je n’ai pas mauvaise conscience…

Car par mon sommeil j’inaugure…

Le proche futur dont ma science 

Sera l’honorable…luxure !

 

Alors fidèle à ma nature,

Je reste en toutes circonstances…

Même si ma femme m’appelle Arthur,

En réalité, je suis France !

* Pat le rimenaute

Publicités

Une réflexion sur “De nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s