Le désert ou la pierre

sy4hapko

Le désert ou la pierre

Le désert éternel

Tente les âmes tristes!

Comme des citadelles…

Royalement sinistres

*

Aux escaliers géants

De dunes ou serpente

La voix seule du vent

Qui siffle et s’y lamente

*

Les meubles ensablés

D’avoir à la poussière

Au temps été poncés

Peu à peu recouverts…

*

Et du ciel tissant,

Les araignées stellaires

Suspendent au néant

Leurs toiles de lumière

*

Le désert et l’absence…

Ont dessiqué la peine

Sur lesquels le silence

En sérénité règne

*

C’est ici que l’Éden

Avait creusé son trou,

Les fantômes se tiennent…

En sustentation floue !

*

Et les beautés du soir

Flamboient entre des flammes

Qui séparent d’un salam

La lumière et le noir

*

Il a planté son trône,

Frappe dans ma poitrine !

En guise de couronne

Le soleil culmine…

*

Plus haut même que les tours

D’un château de Bavière!

Le sable en est la cour

Désagrégée de pierres…

*

Pat le 20/10/16

34b2dad6-5992-1277-2a62-1ae3bafff559

Neuschwanstein (photo Baviere-tourisme.fr)

Publicités

9 réflexions sur “Le désert ou la pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s