Les couples

Les couples

*

Que j’aime les couples ceux, pour lesquels rien ne compte…

Des regards narquois ou sévères qui les tancent !

Ensemble restant là, bravant toutes les hontes,

Tellement majestueux au bras de l’insolence !

*

Bien qu’ils n’aient pas alors, tout le vocabulaire,

Bien aisée la fonction claire et communicante…

Ils trouvent dans l’échange d’agiles maxillaires,

Une articulation tout aussi éloquente !

*

La vie pour eux combien ! douce de leurs baisers…

N’a pas plus d’importance qu’elle se perpétue

Ou s’arrête demain, le temps de profiter

De la divine chance, à ces seules vertus…

*

Dans les halls de gare, à chaque abri de bus…

Dans cette unicité d’un genre singulier,

On les voit, emboîtés tels des poupées russes

Au charme de pouvoir pluriels se conjuguer…

*

Leur dédain tonitrue sans retenue l’Amour !

Dont le monde a perdu la saveur du mucus,

Le bonheur de n’avoir pas à passer son tour,

Et de ne rien devoir aux ordres du Phébus…

*

La plupart sont jeunes, ne pensent pas qu’un soir

Ils dîneront au lit d’une bouche trop sèche…

Pour l’instant ils déjeunent du plaisir de se boire

Les exquis jus de fruits dont leurs lèvres sont fraîches.

*

Pat le 27/02/15

Publicités

8 réflexions sur “Les couples

  1. J’aime beaucoup les images utilisées dans ce joli poème célébrant les couples et donc l’Amour… Il est heureux de constater que, malgré le temps qui passe et l’évolution des moeurs, il y a toujours une certaine dose de romantisme dans le jeu de séduction et que les nobles sentiments ont toujours leur place…

    Mes amitiés

    J'aime

    • Absolument! Emma…Je trouve cela si beau, à préserver… en danger d’évoluer défavorablement dans un contexte de censure…Mais soyons optimiste: L’Amour triomphe de tout! Merci beaucoup de ta venue.

      J'aime

  2. j’y lis dans ton texte comme une certaine lassitude du couple…ceci c’est compréhensible Pat car il faut réussir à se renouveler dans l’amour et ce n’est pas chose aise j’en suis conscient car sûrement dans le cas de la routine du moment d’être deux…avec enfants 🙂 ton texte est super bien écrit c’est sûr ! bises l’ami

    J'aime

  3. Pas de lassitude Gaël… juste une fatalité à reconnaître avec paternalisme sans doute, que la roue tourne et…à chacun son tour….Bises en retour à la Bretagne où je viendrai pour les grandes vacances.

    J'aime

  4. La vie de couple vue à travers un miroir aux reflets multiples, une lecture qui donne à réfléchir, donc.
    Là, on se dit… Quel abruti de Brassens, avec ses amoureux des bancs publics !!! 🙂
    Non, je déconne, Pat ! Je voulais juste avoir une formule choc, quelque chose qui rentre dedans, mais j’ai été biberonné au Brassens, je respecte totalement ce Grand Monsieur.

    Amical salut

    J'aime

    • Tu penses bien! Je n’ai pas écrit cela sans penser à lui! Je me prends souvent à le chantonner sous la douche ou sous…mon parapluie!…et oui! tu as toujours de belles références et je ne suis là qu’un pâle imitateur… mais convaincu!

      J'aime

  5. le couple!!!
    vaste sujet
    et pour arriver à le préserver il faut sans cesse se renouveler
    la routine amène à la lassitude et à la rupture
    avant d en arriver là des efforts des deux côtés doivent êtres faits
    bel écrit Pat j aimeeeeeeeeeeeeeee
    Dany

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s