La touchitude

                            Il y a quelques temps, une amie qui m’est chère et se reconnaîtra s’étonnait que nous puissions sans nous connaître vraiment elle et moi, déveloper grâce au net, au blog, des liens presque plus intimes qu’avec des gens de notre entourage proche. Et je la rejoins dans son interrogation sur cette singularité, phénomène social récent qui peut effrayer ou enchanter selon les points de vue à ce sujet.

                           Dernièrement Kim m’a proposé un terme pour caractériser une relation d’amitié ainsi née : La touchitude. Un nom peut-être pas des plus graçieux, mais que j’ai trouvé drôle et qui parlait à mon oreille.

                          Je lui ai donc promis une petite composition de ma veine que je lui dédie en remerciement avec clins d’oeil pour son spectacle à venir en ‘première’.

*

A Kim en espérant que tu me pardonneras mes innocentes coquineries.

*

La Touchitude

*

Pouvons nous dans la touchitude

Par les yeux, par de simples mots

Atteindre à travers le manteau

Nos cœurs ensachés sous l’alude ?

*

Nous entre-aimer de nos propos,

Sur la toile enflammés de fièvre

Jusqu’à s’en mordiller les lèvres

Le poil dressé, cambrer le dos ?…

*

Sans l’humaine sollicitude

Au corps de la bouche et des doigts…

Se donner cent et mille fois…

Des offrandes au goût de préludes ?

*

Pouvons nous dans la touchitude

Ainsi durcir en nous le mou…

Fructifiant comme grains de houx

Dont la nature vive exsude ?

*

Partager des anges la joie

Ton aile posée sur la mienne,

Soulagés du poids de nos peines

Ce que l’être à la plume doit…

*

Faire danser, tournoyer nos sens…

Plein d’espoirs de lendemains,

N’ayant besoin que d’un chemin

Constellé pour nous voir en trans…

*

Camouflés derrière notre écran

A recevoir et à répondre,

A trouver comment correspondre

Confiants avec humour et cran !

*

En mon sauvage dénuement

Flatté de ta chair d’images !

Tu me rends un si bel hommage

Qu’il m’inspire ce dénouement…

*

Que ma touchitude en passant

Sur toi voluptueusement…

Te prenne… par les sentiments !…

Ou… appuie sur échappement !

*

Pat le 01/11/2014

Publicités

8 réflexions sur “La touchitude

  1. J’ai cherché en vain un message caché façon Alfred de Musset/George Sand, un acrostiche camouflé ou autre…. Cela aurait pu ! 😉
    C’est toujours un peu délicat de s’immiscer dans les rapports disons intimes d’autrui sans paraître indiscret. Je dirai que ta palette d’émotion de cette touchitude est large, tu sais manier la plume dès qu’il s’agit de tracer des trajectoires inédites ou méconnues, c’est incontestable.
    Longue et belle vie à cette touchitude, alors !

    J'aime

    • Ah ah ! Non, pas d’acrostiche mais tu n’es pas le seul à en chercher chez moi en raison de mes majuscules colorées mais je ne me suis pas essayé encore à cet exercice qui me tente pour un message caché. Toutefois il y a bien quelques messages cachés que pour une partie seule l’intéressée peut percevoir…Toutefois tu n’es pas indiscret; j’ai rendu mon texte public! et je te remercie sincèrement de toujours rechercher l’équilibre dans ta critique ce qui permet effectivement de progresser…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s